Cérémonies pour les passages…

La vie suit son cours, nous blesse dans ses remous, nous endort dans ses marais, nous emmène vers l’océan.
Quel est notre pouvoir?

Avons-nous des rames, des voiles, des moteurs?

On ne peut pas changer le cours du fleuve.
Notre itinéraire sur le fleuve, en revanche, dépend de nous.
Et ce qui se passe dans le bateau nous appartient totalement.

Sauf qu’à l’intérieur du bateau, il y a nous, nos sentiments, et tout recommence.

Nos sentiments suivent leur cours, nous blessent dans leurs remous, nous endorment dans leurs marais, nous emmènent vers l’océan.

Quelles sont nos rames, nos voiles et nos gouvernails?

Notre vie au quotidien et nos habitudes/rituels construisent ces outils de navigation ordinaire.

Les grandes cérémonies quant à elles nous permettent de nous mesurer aux grands changements de cap, aux tempêtes, aux courants puissants, aux chûtes abruptes.

Les religions proposent des cérémonies plus ou moins canonisées, s’adressant à des passages « classiques ».
Il est facile de s’appuyer sur le « sacré » qu’elles représentent.
Mais en réalité, chaque instant de nos vies est sacré, le sacré est en nous.

Les cérémonies réenchantées que nous proposons ici sont le symbole fort de cette vérité: le sacré est en nous, c’est nous qui donnons du sens aux grandes cérémonies « canonisées » comme nous donnons du sens aux cérémonies réenchantées.

Il est bon de pouvoir s’appuyer sur une personne d’expérience, qui nous écoute, qui nous fait la courte échelle, qui remet le gouvernail dans nos mains.

C’est ce que je vous propose à travers réenchantement.

Venez me raconter les réalités très spécifiques de votre vie à vous, du tournant que vous prenez maintenant et de ce qu’il représente pour vous. Nous verrons ensemble comment le traverser, et quel cérémonial vous accompagnera.

Je m’occupe de passages et de cérémonies depuis longtemps.

Mardi dernier, j’ai eu la chance incroyable de créer pour moi-même le cérémonial qui convenait à ma situation personnelle, de le mettre en place, et de le créer avec quelques amies, des personnes de confiance, et je suis passée dans une autre dimension.

Je l’ai toujours su, mais je le sais plus que jamais, et je vous invite à franchir ce cap.

Bonne vie, et bonne navigation…

Publicités

Être rabbin, un avantage dans la création de cérémonies laïques?

Chacun peut décider de célébrer les grands moments de sa vie dans un cadre religieux et faire son choix parmi les traditions existantes.
Pourtant, à notre époque, beaucoup de personnes ne se reconnaissent pas dans les religions.
Comment, dans ce cas, marquer les grands moments d’une façon qui soit réellement adaptée et significative?
Le choix d’être accompagné par une personne d’expérience est un choix judicieux.
Ceux qui veulent être respectés dans leur identité propre, indépendamment de tout cadre religieux souhaiteront faire appel à une personne engagée dans une démarche de respect des choix personnels, d’ouverture.
Pourtant, l’ouverture ne suffit pas. A elle seule, elle ne peut donner qu’un résultat fade, lorsque tout le but de la démarche et de prendre conscience de l’importance du moment.
Il faudra donc veiller à ce que la cérémonie soit créée avec l’aide d’une personne qui possède suffisamment de densité, qui connaisse bien le monde en général, les cultures du monde, les références mythiques et symboliques.
Lorsque Floriane Chinsky intervient dans le cadre des accompagnements personnels, de coaching ou dans les créations de cérémonies, ce n’est pas avec sa casquette de Rabbin. C’est en tant qu’être humain engagé dans une recherche du partage et du sens de la vie. L’expérience acquise dans la pratique de cérémonies tri-millénaires est mise au service de cérémonies singulières. L’expérience de la pédagogie générale, de la psychologie, de la sociologie et de l’anthropologie viennent s’associer à l’expérience de terrain pour lui permettre une expression universelle.
Ce n’est donc pas tant une question de titre, mais une question d’outils adéquate à une démarche à la fois très respectueuse, et puissante.
Un conseil: faites-vous votre propre opinion, et rencontrez notre créatrice-accompagnatrice.