Claude Steiner – archives

CaptureJe raconte souvent l’histoire des chaudoudoux de Claude Steiner, et je fais souvent référence à son livre « des scénarios et des hommes », un peu moins souvent à ses travaux sur la thérapie de l’alcoolisme.

En recherchant l’histoire en français, j’ai réalisé que son site avait disparu. Il y mettait à disposition beaucoup d’articles intéressants, dans différentes langues.

Claude Steiner est décédé en janvier 2017.

Certains textes restent consultables en ligne, j’ai copié toutes les pages pour les rendre accessibles et m’assurer qu’elles resteraient disponibles dans les liens suivants.

Tous les liens sont visibles dans le premier document: 2 TRANSACTIONAL, il vous suffit de cliquer sur les liens pour avoir accès au matériel. S’il se trouvait que ce matériel disparaisse de ce site, voici tous les liens sauvegardés dans des documents word.

2 TRANSACTIONAL ANALYSIS IN THE INFORMATION AGE

Concepts Fondamentaux de L analyse transactionnelle    2 A Compilation of Core Concepts

2 TA MADE SIMPLE

2 This letter

2 September 24, 1998

2 A Meditation on the Adult and its Corruption

2 Keynote lecture at the 3rd Adolescence Health Conference at the Royal College of Physicians in London

2 Claude Steiner presidential plattform

2 links

Warm-Fuzzy-Tale

et directement du site de l’auteur que j’ai fini par retrouver :

2 A Warm Fuzzy Tale 2 EMOTIONAL LITERACY TRAININg 2 Emotional Literacy; Heart-Centered Intelligence. 2 I do my thing 2 Learning Emotional Literacy 2 Learning To Love 2 links 2 livres en français 2 My latest book Emotional Literacy 2 Notes for Philosophers 2 Principles of Radical Psychiatry (1985 revision) 2 Questions and Answers 2 Radical Truth Telling 2 Stroking What_s Love Got To Do With It 2 The Adult Once Again with Feeling 2 The Emotional Awareness Scale 2 The Meming of Love 2 THE SELF HATE BOOK 2 THE STROKE ECONOMY AND OPENING THE HEART 2 What is the Difference Between Emotional Intelligence 2 What_s Love Got to Do With it Opening the Heart 2 You_re Dying 5 Apology the Transactional Analysis

Bettelheim libération pourquoi cette haine

הנכרי והגר במקרא

Publicités

Ecoute Mutuelle séance 1 à Bruxelles ce dimanche!

Lorsqu’on découvre la méthode du co-conseil et qu’elle change votre approche du monde, on souhaite pouvoir en profiter longtemps et grandir avec elle.

J’ai appris et enseigné la méthode en Israël, avant de déménager en Belgique, puis en France, où la méthode n’est pas représentée.

L’année dernière, ma vie m’a permis de prendre un peu de recul et de me lancer pour enseigner la méthode à Paris dans le cadre de l’Ecole des Apprentis-Sages et pour retrouver la méthode à travers un rassemblement national du CCI.

Cette année a été bien chamboulée également, mais me voici enfin en mesure de donner une chance à la transmission.

L’une des beautés de la méthode est que certaines personnes n’ont pas besoin de plus de quarante heures pour être elles-mêmes prêtes à enseigner en tant qu’assistant puis en tant qu’enseignant. Ainsi, une chaîne de savoir écouter peut se créer et se diffuser rapidement. Le simple fait d’être écouté dans la vie change énormément de choses, chacun et chacune devrait avoir cette chance. Ecouter et être entendu sont des besoins presque aussi essentiels que respirer ou manger. Qui voudrait vivre dans un monde où le « sound of silence » domine?

Dans ce cadre, deux événements vont initier une chaîne de la transmission en co-conseil avant l’été, et, si les participants le souhaitent des formations des notions de bases en 40 heures vont se mettre en place sous des formats divers.

C’est assez ouvert pour l’instant, car le projet sera pris en main également par les participants.

Quoi qu’il en soit, c’est une belle aventure, qui nous mènera un peu plus loin – ou beaucoup.

Rencontres: le dimanche 10 juin à Bruxelles dans la matinée, et le mercredi 4 juillet à Paris dans la soirée.

Pour avoir des informations, laissez vos coordonnées en réponse à cet article, le site est protégé et seule moi-même en aurai connaissance.

 

La session d’Ecoute Mutuelle , pivot du travail d’Ecoute Thérapeutique

La notion de session est fondamentale.

Le Co-Conseil considère que le monde est intrinsèquement bon, que les êtres humains sont naturellement bons, que nous avons la volonté et la capacité de faire le bien dans le monde pour nous-mêmes et pour les autres.

Au cours de la vie, il arrive que nous soyons blessés et que pour diverses raisons, la cicatrisation ne puisse pas se faire naturellement. Souvent, notre éducation nous a appris à réprimer des processus de guérisons qui n’étaient pas acceptés socialement, et nous nous retrouvons de plus en plus blessés et impuissants.

Lorsque cela se produit, nous ne sommes plus en mesure de nous connecter émotionnellement au fait que le monde est bon, que les êtres humains sont bons, que nous avons la capacité de faire le bien dans le monde pour nous-mêmes et pour les autres.

La session est le lieu sécurisé d’expression des sentiments qui permet d’exprimer tout ce qui fait obstacle à notre sentiment de bonheur et de pouvoir du bien.

Le co-conseil considère que ce n’est jamais notre vrai « moi » qui est dans cet état.

La session est un temps hors du temps, un moment délimité, un lieu où les détresses de notre personne peuvent s’exprimer en liberté, où nous pouvons ensemble les embrasser (les prendre dans les bras, les inclure, les englober, les accueillir) et les aider à grandir.

Dans l’espace de la session, rien n’est « réel ». Ni les incompétences dont je m’accuse, ni l’impuissance que je ressens, ni les sentiments horribles que je réprime, ni les bons sentiments que je cultive artificiellement, rien de tout ceci n’est moi. Toutes ces choses sont « vraies », car se sont de vrais sentiments, mais ne sont pas « réelles », car elles n’existent pas en tant que telles dans la réalité (sauf si nous les y invitons). En session, ces éléments s’expriment librement sans que cela n’implique mon engagement humain et éthique.

La délimitation rigoureuse du temps de la session est donc fondamentale. C’est cette délimitation qui nous permet d’exprimer le « pire » de nous-même, quel qu’il soit. Exprimer notre « pire » face à un autre être humain nous permet de l’humaniser, de quitter le sentiment de honte, d’autoriser les émotions à travailler, exprimer notre « pire » est un acte de courage et de responsabilité. Le cadre de la session nous permet d’exprimer notre « pire » sans nous identifier à lui. Nous, nous sommes des êtres humains en chemin, en vie, qui travaillent au meilleur, notre pire est une part de nous blessée, légitime, que nous sommes en mesure de réconforter et de laisser grandir.

C’est pour cela que nous pouvons nous autoriser en session, toutes les paroles et tous les actes favorables à la libération et au mouvement émotionnel. Les émotions libérées pourront trouver d’autres formes et d’autres positionnements.

Dans le respect des « les pages bleues » (code déontologique court mais important) du co-conseil, et du contrat de l’Écouté et de l’Écoutant, tout est permis en session, sous la responsabilité de l’Écoutant en tant que facilitateur et protecteur bienveillant et sous la responsabilité de l’Écouté en tant qu’expert de l’intensité de son travail intérieur.

La session est donc ce monde merveilleux où nous pouvons être fiers d’exprimer le pire de nous-mêmes pour que ses forces libérées puissent être mise au service de ce que nous avons de meilleur en nous.

Les merveilles du système nerveux…

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/15.1%20The%20Olfactory%20System.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/14.1%20The%20Vestibular%20System.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/14.1%20The%20Vestibular%20System.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/12.1%20Visual%20Pathways.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/11.3%20Information%20Processing%20in%20the%20Retina.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/11.2%20Phototransduction.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/11.1%20Anatomy%20of%20the%20Human%20Eye.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/16.2%20Flexion%20Reflex%20Pathways.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/16.1%20The%20Stretch%20Reflex.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/22.1%20Neuronal%20Development.swf

http://neurosciences.deboeck.com/public/modele/purves/content/Purves%20-%20Animations%20flash/28.1%20A%20Molecular%20Clock.swf

http://fr.ibraining.com/locate/